Enrayer la violence : une déclaration multiconfessionnelle sur la République centrafricaine

NEW YORK, 16 octobre 2015 /PRNewswire/ — Nous, les dirigeants religieux et les chefs d’organisations multiconfessionnelles, étendons nos sincères condoléances et nous unissons en solidarité auprès des familles et de tous ceux touchés par la violence en République centrafricaine. Nos pensées et nos prières sont avec le peuple qui souffre de la République centrafricaine.

Nous dénonçons fermement l’escalade de violence signalée récemment et les tragiques pertes en vies humaines dans la République centrafricaine. Nous déplorons le fait que certains au sein des communautés musulmanes et chrétiennes ont recouru à la violence. Nous rejetons les appels à la violence depuis tout quartier, dont en particulier toutes tentatives erronées de justifier la violence pour des motifs religieux. Nous lançons un appel à tous d’enrayer la violence afin que nous puissions ensemble construire la paix avec justice.

Dans le même temps, nous saluons et applaudissons les nombreux musulmans et chrétiens sincères dans la République centrafricaine qui ont rejeté, à juste titre, des appels à la violence et embrassé, à juste titre, la responsabilité de protéger tous les autres et de construire la paix. Nous vous exhortons à faire preuve de constance dans votre engagement pour la paix.

De plus, nous exhortons tous les pays, particulièrement les États voisins, les États-Unis, la France, le Maroc et la Mauritanie ainsi que la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), de recourir aux ressources et moyens disponibles pour aider à enrayer la violence.

Nous notons que la paix en République centrafricaine est essentielle pour la paix dans ses États voisins et dans toute l’Afrique. Par conséquent, alors que nous lançons un appel aux croyants religieux dans la République centrafricaine, nous invitons également les communautés religieuses dans les États voisins, à travers l’Afrique et au-delà de s’unir à la fois dans le rejet de la violence et la construction de liens respectueux et fondés sur des principes de solidarité entre toutes les communautés religieuses pour la paix.

En qualité de dirigeants religieux et de chefs d’organisations multiconfessionnelles, nous nous engageons à soutenir le peuple de la République centrafricaine pour garantir une paix juste. Dans un premier temps, nous œuvrons ensemble pour convoquer les dirigeants religieux de la République centrafricaine et de la région pour élaborer un plan d’action pour la paix.

Signataires:
Forum pour la promotion de la paix dans les sociétés musulmanes
Religions for Peace
Réseau des artisans de la paix religieux et traditionnels
Le Centre international pour le dialogue (KAICIID)
Caritas Internationalis
National Council of Churches